Association Sportive Pont de Buisienne : site officiel du club de foot de PONT DE BUIS - footeo

Les échos ( tard ) du drénit ! 25 Nov.

1 décembre 2018 - 10:37

Un seul être vous manque et c'est la tuile !


Ce 1er déplacement en pays " nordique " ne s'annonçait pas dès plus difficile, faut avouer que se déplacer chez une équipe de 2nde partie de classement ne relevait pas de la mission la plus délicate que l'équipe fanion aurait à surmonter cette saison. Le week-end s'annonçait donc sans nuages, la confiance était de mise ( pas trop non plus, le druide a du métier ! ) . . . . et puis la sentence est tombée à 14H46. . .défaite des poudriers à Plougastel. Les réseaux sociaux s'emparent alors de l'information, la nouvelle se répand à travers le pays, les Français sont cahots debout et certains tellement désespérés que vêtu d'un gilet jaune en viennent à squatter les rond-points, mais après vérification par l'AFP pas d'erreurs possible . . . la tuile est bien là, l'accident de parcours du " vivien's project ", la sortie de route du bus rouge, le pépin, le coup dur, voir la couille dans le pâté ou pour parler plus courtoisement le désagrément inattendu . . . le druide appelle sa chère épouse: " Chérie ramasse les bouteilles de champagne on a pris une fessée ! ", " Une fessée ? " dit-elle interloqué "Intéressant comme concept !" . . .


Du coup que faire ? Ben pourquoi pas trouver un responsable ? Pas con . . . ben il y a qu'à prendre le terrain alors . . . ouais c'est ce qu'il y a de mieux à faire et au moins lui il n'est pas susceptible !


J'ai comme l'impression que ceux qui ont pondu le slogan " le synthétique c'est fantastique " détourné au célèbre groupe de rock alternatif Elmer Food Beat ( Single: "le plastique c'est fantastique" !) . . . n'ont jamais du prendre de fessée cucu rouge sur cette surface, ils s'en souviendrait autrement. Le synthétique c'est le reflet du foot des villes, un football qui se veut propre ( à peine besoin de se doucher à la fin ), sans accroc, sans faux-rebond, avec des lignes blanches qui feraient rêver plus d'un Gourhant ( à se rythme-là la profession ne fera pas de vieux os je vous le dit !), et puis surtout sans bain de boue pour nos chers gardiens. En même temps il faut bien se l'avouer être la capitale mondiale de la fraise ça aide, enfin ça permet plus particulièrement dans mettre plein la vue à tous les nantis du foot, aux miséreux en culottes courtes, aux cutéreux aux godillons en pillou, à tous ces représentants du foot des champs que nous sommes, et qui chaque dimanche se contentent d'un peu de pain sec et d'un 1/2 verre de vin de pays en guise de casse- croûte d'après match. Je vous le dis les temps sont dures mais apparemment pas pour tout le monde, mais nous on n'est pas du genre à se laisser impressionner car on a des valeurs des vrais de celles que nos aieules ont toujours su cultiver et qu'ils nous ont transmise en sachant pertinemment qu'on ne les renierai jamais. Hors de question d'aller se perdre dans un football qui n'est pas le nôtre, nous notre football c'est ce procurer une occasion de but en 2 passes (voir une par grand vent!), c'est confondre les jambes (voir la tête) de l'adversaire avec le ballon, c'est retourner la pelouse avec des tacles venus d'ailleurs, et quand en plus on a la fierté de posséder 2 sangliers au milieu ( ça fait toujours réfléchir l'adversaire ! ) alors là c'est l'extase, le bonheur et surtout la certitude d'une saison à spectacle.


Mais aujourd'hui je voudrais avant tout avoir une pensée pour un club voisin et amis qui lui aussi à toujours porté haut les valeurs du "kick and rush celte ", mais qui malheureusement traverse depuis quelques mois la période la plus difficile de son histoire. Club représentative au plus haut point du football des champs, des fois des prés et parfois des marais, il fût de tout temps le savant mélange entre rigueur et pugnacité sur le terrain et légèreté d'après-match (voir d'avant-match !). Nul club que je connaisse ne peut se vanter d'avoir compter dans ses rangs nombre de joueurs au talent indéniable, et avec en plus la particularité de jouer en frâterie. Qu'ils s'appellent Guillou, Flammer, Tanneau, Buzit et j'en oublie sûrement, ajouté aux autres fines gâchettes qu'étaient Boulouard, Broustal et consorts ils ont bien souvent suscité crainte et respect dans les contrés inhospitalières du centre-finistère. Nombreuses sont mes soirées ou au bout de quelques . . .bouteilles mes beau-frères se rappelaient au bon souvenir d'une époque glorieuse où les jaunes et noirs de Brasparts balayaient tout sur leur passage (selon leur dire bien-sûr !). Les récits détaillés de Phil Buze (le bof ) ont animé bien d'un repas, narrateur inégalable lorsqu'il s'agit de ressasser des exploits ( voir les fessés !) d'une autre époque avec un sens du détail qui ferait pâlir Guy Roux notre célèbre théologien du ballon rond. Mais à l'heure d'aujourd'hui le constat est accablant car avec seulement une victoire en 7 journées la situation est vraiment très préoccupante. En nous accueillant dimanche ils gardaient encore l'espoir de prendre les points de la victoire et ainsi remonter au classement, malheureusement le scénario ne leur a pas été favorable car les petits rouges de l'abbé Le Gac leur ont infligé un cinglant 5 à 2 sans qu'il n'y est rien à redire. Je ne m'étendrait pas sur la rencontre, je préciserai simplement que des buteurs inhabituels se sont mise en valeur, je veux bien-sûr parler de Yann Dupuis ( l'amour lui donnerait-il des ailes ? ) et de mister parpaing d'or ( Jérémy Seznec ) qui a frôlé le doublé . . .d'un cheveux.


Oups j'allais oublier . . . .la team Soli a écrasé Telgruc C . . .2 à 0, buteurs: Logan et Kérim.


Par contre pour les vétérans j'ai oublié le score . . . .

Commentaires

SPONSORS

.

 

 

atelier du gourmet.jpg

CLASSEMENT FINAL 2018

. Equipe A: 4ème 32 points 9 victoires / 5 nuls / 8 perdus

. Equipe B: 5ème 38 points 12 victoires / 2 nuls / 8 perdus

. Equipe C: 4ème 5 points 2 victoires / 0 nul / 6 défaites

. U 17 (GJ Cranou/Pont de buis): 2ème 12 points 4 victoires / 2 nuls / 1 perdu